Disponibilité assurée
Billetterie officielle garantie

Expertise du Japon
Hotline 7/7 jours

Paiement sécurisé en ligne
Facilités en 3 fois sans frais

LE JAPAN RAIL PASS

Réservé aux touristes étrangers et à acheter en France avant le départ, le JR Pass vous permettra de vous déplacer en illimité dans tout le Japon via les SHINKANSEN (train à grande vitesse japonais) pour une durée de 7, 14 ou 21 jours. Vous recevrez un voucher à échanger sur place contre le JR Pass. Au moment de l’échange, vous pouvez également fixer votre date de début de validité, ou le faire plus tard, dans une limite de 30 jours après votre arrivée.

A noter que la validité du Japan Rail Pass est comptée en jours pleins, et non en tranches de 24 heures. A vous donc de prévoir quel sera le meilleur moment pour démarrer votre Pass.

En plus du Shinkansen, vous pourrez utiliser toutes les lignes du réseau de train JR. Cela ne vous donne cependant pas droit aux lignes de métro non JR (par exemple à Tokyo, lignes Tokyo Métro). Pour celles-ci, vous devrez utiliser une carte de transport SUICA (voir plus bas). Le JR Pass vous donne également accès aux bus et bateaux (ferries uniquement pour Hiroshima) du réseau JR.

Lorsque vous détenez un JR Pass, vous ne devez pas passer par les portillons mais sur le côté, en montrant votre JR Pass au contrôleur. Vous pouvez alors monter directement, dans les trains valides, dans un des trois wagons pour les places non réservés (jiyu seki). Si toutes les places sont prises, il est possible que vous restiez debout, mais c’est très rare. Pour plus de sécurité, vous pouvez vous rendre au guichet (Midori no Madoguchi) avant le départ et réserver un siège gratuitement. S’il ne reste plus de place, pas de panique ! Les trains sont en effet très fréquents, parfois toutes les 15 min sur les lignes les plus demandées comme Tokyo-Kyoto-Osaka. Le guichetier vous indiquera le prochain train disponible.

Attention, certains trains ne sont pas accessibles aux détenteurs du JR Pass (notamment ceux qui font le moins d’arrêts, comme le Nozomi et le Mizuho). Vous retrouverez une feuille de route avec les horaires et références de vos trains accessibles dans votre guide exclusif.

LE METRO, LE BUS

Le métro : Il y a neuf villes japonaises qui possèdent un métro : Tokyo, Yokohama, Kyoto, Kobe, Osaka, Nagoya, Fukuoka, Sapporo et Sendai.Ce n’est pas une seule compagnie qui gère le réseau de transport d’une ville comme Tokyo, mais plusieurs. Les compagnies étant distinctes, elles ne partagent pas les recettes. Si vous effectuez un changement à une station et passez d’une ligne JR à une ligne Tokyo Métro, vous devrez payer à nouveau. Mieux vaut donc prévoir ses trajets, via des sites ou applications comme Hyperdia - voir ci dessous. Pour se repérer, faites attention aux logos des compagnies, clairement indiqué dans les stations. Pensez également à vous munir du plan de chaque réseau.

Le bus : Pas forcément le plus pratique dans les grandes villes, comme Tokyo, où on préférera métro et train. Cependant il s’avère très pratique dans des villes comme Kyoto. On peut aussi le prendre entre deux villes, le service étant impeccable. Comptez environ 7h pour un trajet Tokyo-Kyoto, à privilégier en trajet de nuit.

LA VOITURE, location et taxi

La voiture : Avant de vous lancer dans un road trip au Japon, pensez que la conduite se fait à gauche, et non à droite. Si vous n’avez pas l’habitude, cela peut être très déstabilisant. De plus, la plupart des indications sont indiqués en japonais. Les GPS disponibles à la location ne sont généralement qu’en anglais. Des efforts devraient être faits pour traduire les panneaux en alphabet romain d’ici les JO de 2020, mais pas sûr que ce soit prêt en 2019. De plus, le permis international n’étant pas accepté au Japon, il faudra faire traduire votre permis en arrivant. Si malgré ça vous souhaitez toujours vous lancer dans l’aventure, nous vous invitons à nous contacter.

Le taxi : L’idéal pour les courts trajets dans les grandes villes comme Tokyo. C’est aussi plus rentable si vous vous déplacez à plusieurs (3 ou 4) dans des villes plus petites comme Kyoto. Le service est souvent impeccable, et même si le taxi ne parle pas anglais, il suffira de lui montrer la carte de visite de votre hôtel, ou les indications écrites en japonais dans votre guide exclusif. A noter que les portes s’ouvrent automatiquement, on ne la claque donc pas en sortant.

HYPERDIA

Pensez à télécharger l’application HyperDia ou à consulter régulièrement son site pour planifier vos trajets à l’avance. Ce site permet de connaître tous les horaires des transports au Japon et vous conseille les meilleurs itinéraires, que ce soit en métro à l’intérieur d’une grande ville comme Tokyo, ou en train d’une ville à l’autre. Vous pouvez choisir vos trajets en fonction du prix, du plus rapide, ou si vous le souhaitez, seulement via les lignes JR (en décochant « private railways »).

Pour les trajets en métro à Tokyo, utilisez l’application Tokyo Métro.

TEMPS DE TRAJET EN SHINKANSEN - TRAIN A GRANDE VITESSE

TRAJET DUREE TRAINS HIKARI / SAKURA DUREE TRAINS KODAMA DUREE TRAINS KAGAYAKI
TOKYO - KYOTO 2h40 3h40 /
KYOTO - OSAKA 15 min 15 min /
OSAKA - HIROSHIMA 1h30 2h30 /
HIROSHIMA - FUKUOKA 1h15 1h45 /
FUKUOKA - KUMAMOTO 40 min / /
TOKYO - KANAZAWA / / 2h30

 



Nos rÉfÉrences


ryder-cup gp-france russia2018. fff.pn team-belgium top14 rwc2019.pn
ryder-cup gp-france russia2018. fff.pn team-belgium top14 rwc2019.pn